Classe politique québécoise
Le meilleur (rarement) et le pire (souvent)
  • Une intervention grossière par son indécence

    L’affaire de la Bâtonnière

    Un jupon qui dépasse vraiment trop

    Une vulgaire affaire d’intérêts se cache sous le noble manteau des principes
    Richard Le Hir Editorial de Vigile 2 septembre 5 messages

    Depuis le début, cette affaire sent mauvais. Éventée par La Presse au service d’intérêts bien connus (les Desmarais, les grands cabinets d’avocats et le PLQ) pour discréditer la bâtonnière nouvellement élue à une forte majorité, elle est relancée aujourd’hui par quatre anciens premiers ministres (Lucien Bouchard, Pierre-Marc Johnson, Daniel Johnson, Bernard Landry) dont au moins trois (Bouchard et les deux Johnson) sont bien connus pour les rapports qu’ils entretiennent avec l’Empire Desmarais.

Justice et politique
Le monde à l’envers !
  • Cousu de fil blanc !

    Quatre anciens premiers ministres font appel au respect de la mission du Barreau

    « Si nous intervenons aujourd’hui, c’est que nous tenons au maintien de la confiance du public à l’égard de cette institution fondamentale qu’est le Barreau »
    Lucien Bouchard Le Devoir 2 septembre

    Une controverse secoue le monde juridique. Le Conseil d’administration du Barreau (le « CA ») a suspendu la bâtonnière de ses fonctions, celle-ci a répondu par des procédures judiciaires auxquelles le Conseil a riposté. La Cour supérieure du district de Québec a refusé la demande de réintégration provisoire de la bâtonnière et entendra l’affaire au mérite.

Indépendance : Prendre en main tous nos leviers de pouvoir
Opération redressement !
  • Pas question de déléguer la perception des impôts au fédéral. Il faut plutôt rapatrier davantage de pouvoirs

    La Coalition avenir Québec (CAQ) et le Parti québécois (PQ) pressent le premier ministre Philippe Couillard de s’entendre avec Ottawa pour confier à Revenu Québec le traitement d’un rapport d’impôt unique.

PKP dans la mire fédéraliste
    Chasse à l’homme
    Bloc québécois - Quel avenir ?
    Occuper tout notre espace politique
    • Un allié solide pour le Bloc

      Les difficultés du Bloc québécois à gagner la faveur des électeurs du Québec n’ébranlent pas le chef du Parti québécois, Pierre Karl Péladeau, qui lui réitère son appui coûte que coûte.

    Éditorial de Vigile
    Chroniques de Vigile
    Tribune libre de Vigile

    Contact

    Pour communiquer avec Vigile:

    Financement de Vigile

    N’hésitez pas à contribuer à sa production

    Joignez-vous aux Amis de Vigile

    Objectif 2015: 60 000$
    34 660$  58%
    Paiement en ligne
    Don récurrent

    Contributions récentes :

    • 1er/09 Leonard Rostand : 20$
    • 26/08 Richard Dancause: 100$
    • 26/08 André Lafrenaie : 20$
    • 26/08 Gilles Harvey: 5$
    • 26/08 Alexandre Gauthier: 10$
    • 26/08 Renaud Poulin: 5$
    • 26/08 André Lepage: 5$
    • 26/08 Joshua Ménard-Suarez: 10$

    Toutes les contributions

    Merci beaucoup!